jeudi 23 février 2017

Continuer - Laurent Mauvigner


J'ai lu cet été dans la presse un article sur l'histoire de Renaud et Tom François qui a inspiré ce récit à Laurent Mauvigner. J'avais été très touchée par cette histoire d'un père qui arrache son fils à son quotidien et à cette spirale infernale qui l'entraîne dans la drogue, la violence, l'échec scolaire... Décidé à lui offrir une seconde chance, il lui fait découvrir un nouvel environnement, au Kirghizstan, qu'ils vont traverser à cheval pendant trois mois. J'avais trouvé cette initiative extraordinaire, tellement forte et touchante. Avec l'aide de Denis Labayle, le père et le fils ont fait un livre de leur aventure, Dans les pas du fils, paru aux éditions Kéro. Je m'étais dit que je le lirai... ce que je n'ai pas (encore) fait. Cette histoire a également inspiré à Laurent Mauvigner ce superbe roman, que j'ai dévoré !

Continuer - Laurent Mauvigner.
Editions de Minuit, septembre 2016, 240 pages.

Présentation de l'éditeur :

Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu’à aujourd’hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter.
Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu’elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.


Ma lecture :
"Et puis à ce moment-là, il serait aussi prêt à penser que sa mère est une femme d'un courage extraordinaire, qu'elle tient tête à tout le monde, même si le plus souvent elle donne l'impression de s'effondrer à chaque secousse de la vie. Mais en fait non, elle tient bon, elle continue toujours, elle tombe et se relève, et elle reprend, infatigable, à chaque fois." (Continuer, Laurent Mauvigner, Editions de Minuit, sept 2016, page 136)
Dans ce roman, Laurent Mauvigner nous propose de rencontrer Sybille et son fils, Samuel. Comme dans l'histoire de Renaud et Tom, Samuel commence à mal tourner, fréquente de jeunes gens peu recommandables et se laisse embarquer dans des histoires de nature à inquiéter sa mère, avec qui il vit. Mais a priori, le parallèle s'arrête là. Lorsque Sybille fait appel au père de Samuel, son ex-mari, elle voit celui-ci débarquer dans leur vie avec la suffisance de celui qui croit tout savoir, même s'il ne s'est jamais occupé de rien. Sybille a alors un sursaut et décide d'emmener son fils loin, là où le monde est différent, où les gens sont centrés sur l'essentiel. Une nature plutôt hostile et rigoureuse, des paysages somptueux, des habitants chaleureux et accueillants : de quoi perturber les certitudes de Samuel et lui donner un autre aperçu de la vie.

Sauf que l'expérience n'est pas si facile, et c'est cette aventure humaine qui fait la saveur de ce livre. La relation entre Samuel et sa mère est houleuse, tendue comme elle peut l'être avec tout adolescent. Centré sur lui-même et ses habitudes, ses exaspérants écouteurs vissés sur les oreilles, il ne veut pas voir ceux qui l'entourent, sa mère et ses douleurs. Pourtant, petit à petit, l'adolescent se décille, jusqu'à ce dernier rebondissement, qui pourrait être tragique, et qui lui fait quitter sa mue pour se transformer, physiquement et moralement, en adulte responsable et soucieux des autres.

Ce roman est très réussi. Laurent Mauvigner fait se croiser plusieurs récits : celui de Sybille dont la vie a été fortement bousculée, celui de Samuel, son fils, délaissé par des parents centrés sur leur propre guerre, celui, enfin, de la rencontre d'une mère et de son fils et de leur nouveau départ, le tout sur fond de grands espaces et de rencontres humaines fortes et essentielles. On a envie d'y croire. Comme j'avais trouvé la démarche de Renaud François émouvante, prêt à tout pour donner un autre sens à la vie de son fils, on a envie de se penser capable de tels élans pour sauver ses enfants.

Renaud et Tom François au Kirghizstan


J'avais découvert Laurent Mauvigner avec Autour du monde, un état des lieux du monde tel qu'il était le 11 mars 2011, jour du tsunami au Japon. Je le retrouve avec grand plaisir avec ce dernier roman, plus fouillé que le précédent car nous y suivons le parcours de Sybille et de son fils là où nous faisions le tour de monde à travers divers récits. On retrouve sa plume légère, vive et facile à suivre. Une belle expérience et un magnifique voyage que je vous invite à partager avec Sybille et Samuel.

Une belle lecture qui me donne envie de découvrir l'histoire originale, celle que Renaud et Tom François nous racontent dans leur ouvrage Dans les pas du fils, paru en mai 2016 aux éditions Kéro.

Concernant le livre de Laurent Mauvigner, je vous invite à lire les avis de Mots pour mots, D'une Berge à l'autre, Clara et les mots, Alex mot à mots, ou encore chez Sylire (et j'en passe beaucoup).



11ème lecture




3 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé également ! Un beau souvenir de lecture.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'info sur l'histoire originale, je ne savais pas.

    RépondreSupprimer