samedi 10 décembre 2016

Sur cette terre comme au ciel - Davide Enia

Direction l'Italie, ou plutôt la Sicile, et Palerme, pour ce second rendez-vous du club de lecture chez Lise & moi. La preuve, s'il en fallait, de l'intérêt de ce genre de rencontres : nous inviter à découvrir des horizons littéraires que l'on n'aurait certainement pas abordés seuls. Et c'est le cas ici. L'Italie contemporaine, des histoires d'hommes dans les quartiers siciliens et de boxe (surtout de boxe)... des sujets qui n'avaient a priori, que peu de chances d'attirer mon attention. Surtout avec ce style de couverture. Sauf que ce qui fait le charme des clubs de lecture, c'est justement d'être bousculé dans ses habitudes et de sortir d'une lecture certain(e) d'avoir découvert de nouveaux horizons.

Sur cette terre comme au ciel de Davide Enia.
Éditions Albin Michel, août 2016. 398 pages.


dimanche 4 décembre 2016

"Je lis aussi des albums" - le swap

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de swap, je remercie donc Hérisson de m'en avoir donné une nouvelle occasion. Ce fut une édition "Albums", Hérisson étant experte en la matière (vous connaissez tous son challenge "je lis aussi des albums"). Pour moi, finalement, ce fut plus compliqué que prévu... Si j'aime lire (et regarder) les albums, je ne savais pas trop si je devais rester dans le domaine jeunesse ou essayer de trouver des albums adultes... pas facile en l'occurrence. Je regrette de ne pas avoir plongé dans le rayon jeunesse, surtout quand j'ai vu ce qu'Aurélie (ma swappée comme on dit...) m'avait déniché.
Parce que j'ai réellement été comblée !


mercredi 30 novembre 2016

14ème Rencontre d'illustrateurs Vertou

Comme chaque année, la bibliothèque municipale de Vertou proposait ces deux dernières semaines, aux petits et grands lecteurs, de découvrir le métier d'illustrateur, et les productions de quelques-uns d'entre eux.
16 noms cette année, avec une petite préférence, pour moi, pour le travail de Elodie Coudray, Mélanie Desplanches, Ingrid Godon, Gérald Guerlais, Alan Mets ou Sylvie Serprix. Mais ce fut également l'occasion d'en découvrir d'autres, comme Martine Bourre, que la classe de ma fille a eu le plaisir de rencontrer, Pierre Créac'h qui réalise des dessins splendides, Pronto et ses sympathiques ouvrages pour jeunes ados, Frédéric Marais et son sublime Yasuke... Bref, ils étaient seize, seize talents différents, qui se sont prêtés au jeu des dédicaces et des ateliers, des contes et des expositions. Il y en avait pour tous les goûts. Et comme toujours, une affiche magnifique.
De notre côté, nous sommes revenues avec deux magnifiques ouvrages de Martine Bourre.


dimanche 27 novembre 2016

L'amour a le goût des fraises - Rosamund Haden

C'est le hasard qui m'a guidée vers ce titre. En furetant dans ma librairie habituelle, j'ai aperçu ce livre sur la table des nouveautés (c'était déjà en mai cette année). J'aime bien cette maison d'édition et le titre m'a séduite. A la lecture de la quatrième de couverture, j'ai confirmé mon choix, qui devait m'entraîner vers des territoires littéraires nouveaux pour moi. Je m'aventure en effet rarement vers l'Afrique dans mes lectures. Et juste après Petit pays, de Gaël Faye, je retrouve ici en toile de fond la guerre du Rwanda qui a fait fuir Françoise et sa sœur Doudou en Afrique du sud.

L'amour a le goût des fraises de Rosamund Haden.
Éditions Sabine Wespieser, mai 2016. 399 pages.



mercredi 23 novembre 2016

Le clandestin - John Grisham


Première lecture de l'été (oui, je rattrape mon retard) avec ce roman d'espionnage du très prolifique John Grisham, paru en 2005. Malgré la longue liste de ses romans, dont près d'une dizaine a été adaptée au cinéma, je n'avais jamais lu cet auteur. Ce type de roman était ce qu'il me fallait pour me sentir en vacances. J'ai donc plongé avec plaisir dans cette partie de cache-cache entre un ancien lobbyiste condamné à vingt ans de prison et libéré au bout de six ans seulement après une grâce présidentielle, et les agents de nombreux pays qui cherchent à le tuer. Parfait pour la chaise longue, ou la plage... Et peut-être devant une bonne flambée.

Le clandestin de John Grisham.
Éditions Pocket, mars 2010. 400 pages


mardi 15 novembre 2016

La Princesse des glaces - Camilla Läckberg

Comment se sentir, enfin, en vacances... grâce à un bon polar ! N'ayant encore jamais lu Camilla Läckberg, je me suis dit que cette Princesse des glaces est une bonne occasion de prendre le frais sous la chaleur de cette mi juillet (oui, mon billet est prêt depuis des siècles, mais il a tardé à sortir...). Direction donc la Suède pour une plongée dans le passé trouble d'une petite ville de la côte ouest du pays. Deux suicides qui ne semblent pas être ce qu'ils sont réellement, une ancienne enfant du pays qui peine à se séparer de ses souvenirs et de la maison familiale, et une enquête conduite au cœur du pays et dans le passé de ses habitants.

La Princesse des glaces de Camilla Läckberg.
Éditions Actes Sud / Babel noir, 2008. 509 pages.


dimanche 6 novembre 2016

Petit pays - Gaël Faye




Toute la blogosphère parle de ce premier roman, les critiques sont particulièrement élogieuses, les notes sur Babelio frôlent la perfection... Je ne pouvais pas rester longtemps ignorante de ce succès littéraire, couronné du Prix du roman Fnac 2016. J'ai donc suivi Gabriel, 10 ans, dans son quotidien au Burundi en 1992. Sauf que Gabriel est le fils d'un entrepreneur français et d'une mère rwandaise, une Tutsi, à la veille d'une guerre civile qui fera 800 000 morts en 100 jours, entre avril et juillet 1994.

Petit pays de Gaël Faye.
Éditions Grasset, 24 août 2016. 224 pages.


jeudi 3 novembre 2016

Le lac de Grand-Lieu - Loire-Atlantique

Une fois n'est pas coutume, je vais vous faire voyager un peu, près de chez moi. Nous avons en effet profité de ce superbe après-midi du 1er novembre pour aller nous balader au lac de Grand-Lieu, la 2ème réserve ornithologique de France après la Camargue. Et j'avais envie de partager avec vous la beauté de ce site.



lundi 31 octobre 2016

Les P'tites Poules et la cabane maléfique - Christian Jolibois & Christian Heinrich


Quel parent de jeunes enfants ne connaît pas la collection truculente des P'tites Poules ? Si c'est votre cas, profitez de la sortie de ce 15ème album, d'actualité puisqu'il y est question de sorcières, réunies pour un rendez-vous exceptionnel, organisé tous les 7 ans : La Grande Nuit des Sorcières. C'est l'occasion pour elles de renouveler leurs balais. Et parmi elles, se trouve la célèbre sorcière Baba Yaga, accompagnée de sa cabane maléfique. Tremblez petites poules !

Les P'tites Poules et la cabane maléfique de Jolibois & Heinrich.
Éditions Pocket Jeunesse, octobre 2016. 48 pages.


dimanche 30 octobre 2016

La malédiction du bandit moustachu - Irina Teodorescu

C'est la couverture qui, comme souvent, m'a tapée dans l'œil. Puis le titre, à la façon de ceux des contes. Comme j'avais déjà lu plusieurs billets à son sujet au moment de sa sortie, et que je me souvenais avoir été tentée, je n'ai donc pas hésité. Et j'ai plongé dans l'histoire dynamique et burlesque d'une famille roumaine, condamnée par la malhonnête ambition d'un jeune bourgeois, déclenchant une malédiction sur plusieurs générations.

La malédiction du bandit moustachu de Irina Teodorescu.
Éditions Actes Sud, mars 2016. 169 pages.


vendredi 28 octobre 2016

Nantes Utopiales - Festival International de Science-Fiction


Pour sa 17ème édition, le Festival Les Utopiales de Nantes abordera le thème Machine(s).
17 ans que je me dis, tous les ans, cette fois-ci, j'y vais... 17 ans que je trouve autre chose à faire. Il faut dire que la science-fiction n'est pas vraiment ma tasse de thé... Mais la littérature tient une place majeure dans ce Festival. C'est quand même dommage de passer à côté.

Nantes Utopiales
Festival International de Science-Fiction
Du 29 octobre au 3 novembre 2016
La Cité, le Centre des Congrès de Nantes


Si certains d'entre vous sont adeptes de ce genre littéraire, je suis preneuse de conseils. Sachant quand même que la fantasy ou le steampunk, a priori, m'intéressent plus que la "pure" science-fiction...
A la réflexion, j'irai peut-être traîner du côté des BD...