dimanche 14 août 2016

Carte postale (5)

Vue de la Tour de la Madeloc, Pyrénées Orientales

Un passage sur le blog et je réalise que j'en suis restée à nos vacances à la neige... Toujours pas de billet lecture... mais une nouvelle carte postale : une superbe vue de la Tour de la Madeloc, Pyrénées Orientales, sur la méditerranée, Le Canet, Argelès sur mer et Collioure. Du ciel bleu, du soleil, mais plus chaud qu'à Piau.



mardi 12 avril 2016

Carte Postale (4)

Encore une petite carte postale montagne. Celle-ci date de la semaine dernière et de notre escapade ski à Piau-Engaly ! Du soleil, un peu quand même, de la neige tellement !!

Piau-Engaly - Hautes-Pyrénées (1860-2600m)



Je profite de ce billet pour vous dire que je suis toujours là (pas sur le blog certes, mais dans mes lectures oui...). Je lis, mais je ne chronique plus. Petit passage à vide ou plus le temps. Pas "l'esprit à..." c'est sûr. Beaucoup de travail et donc pas l'envie de me remettre sur mon ordinateur le soir en rentrant. Mais les journées rallongent, il va bientôt faire encore jour quand je rentrerai le soir et ça c'est cool ! Je retrouverai sans doute le goût pour écrire mes petits billets.

D'ici là, bonnes vacances à ceux qui y sont encore, ou bientôt. Et bon courage à ceux qui bossent !


mardi 15 mars 2016

Verre Cassé - Alain Mabanckou

Direction le Congo pour cette nouvelle lecture du mois de la Francophonie. Dans ce roman aux nombreux prix, dont le Prix des Cinq Continents de la Francophonie, Alain Mabanckou nous entraîne dans le bien nommé bar du Crédit a voyagé. L'Escargot entêté, le patron de ce bar miteux, confie à Verre Cassé la lourde tâche de raconter l'histoire du bar et de ses habitués. Dans un style judicieusement choisi, au cours de phrase sans issues et sans points, Verre Cassé nous rapporte les histoires farfelues racontées par les piliers de ce bar, tous plus imbibés les uns que les autres. Mais sous ces récits fantasques, émerge la misère et la douleur de ce triste quartier des trois-cents.

Verre Cassé de Alain Mabanckou.
Éditions Points, février 2006. 248 pages

dimanche 13 mars 2016

Dire l'injustice - Festival des littératures - Nantes 2016

Difficile d'être présente partout, surtout quand le soleil est, enfin, au rendez-vous du week-end... mais impossible de ne pas y passer un moment. J'ai choisi ce dimanche pour aller faire un tour au Festival Atlantide qui se déroule comme chaque année au Lieu Unique. La thématique de cette quatrième édition était Les mots du monde.
L'occasion de réfléchir, avec des auteurs qui parlent du monde qui nous entoure et qui témoignent de la place de "la littérature dans les chaos du monde", qui dissertent autour de thématiques telles que "une littérature européenne à inventer ?" ou encore "Dire l'injustice", conversation à laquelle j'ai choisi d'assister.

samedi 12 mars 2016

La semaine de la langue française et de la Francophonie

C'est parti pour la semaine de la langue française et de la Francophonie !

La francophonie, ce sont tout d’abord des femmes et des hommes qui partagent une langue commune, le français. Le dernier rapport en date de l’Observatoire de la langue française, publié en 2014, estime leur nombre à 274 millions de locuteurs répartis sur les cinq continents.

Depuis 1970 et la création de ce qui est aujourd'hui l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) – les francophones peuvent s’appuyer sur un dispositif institutionnel voué à promouvoir la langue française et les relations de coopération entre les 80 États et gouvernements membres ou observateurs de l’OIF.


Outre la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique, l'OIF s'est donné comme objectif de promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme, d'appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche et de développer la coopération au service du développement durable.



De mon côté, j'en fais le mois de la Francophonie, avec déjà quelques lectures à partager avec vous :

   - Ni d'Eve ni d'Adam, Amélie Nothomb (Belgique)
   - Ru - Kim Thúy (Vietnam)
   - Verre Cassé - Alain Mabanckou (Congo)
   - Les brasseurs de la ville - Evains Wêche (Haïti)
   - Le ventre de l'Atlantique - Fatou Diome (Sénégal)

Et quelques titres qui m'attendent encore : Meursault, contre-enquête - Kamel Daoud ; Mãn - Kim Thúy... et certainement ceux que je trouverai ce week-end au salon Atlantide à Nantes.

mercredi 9 mars 2016

Ru - Kim Thúy

Ce rendez-vous de la francophonie est pour moi l'occasion de lire des auteurs que je n'aurai probablement pas rencontrés autrement. J'ai commencé ma liste de lectures avec ce titre de Kim Thúy, une auteure québécoise née en 1968 au Vietnam, à Saïgon. Elle a quitté le Vietnam comme boat-people avec ses parents à l’âge de 10 ans. Elle s'est installée au Québec en tant que réfugiée vietnamienne. Ru est un premier roman, dans lequel Kim Thúy raconte différentes scènes de la vie d'une jeune femme ayant quitté le Vietnam pour rejoindre le Québec. Il s'agit d'une autofiction alternant deux époques, deux pays et deux cultures.
Ru de Kim Thúy.
Éditions Lgf, Le livre de poche, mai 2012. 216 pages

lundi 7 mars 2016

Les Mots du Monde à Nantes du 10 au 13 mars 2016


Le Festival Atlantide donne rendez-vous chaque année dans la Cité des Ducs de Bretagne aux lecteurs passionnés en quête de découvertes et de rencontres très riches.
Pour cette quatrième édition, les organisateurs du Festival nous invitent à partager avec une cinquantaine d'écrivains, d'ici et d'ailleurs, des points de vue littéraires sur notre époque, nos contemporains et sur quelques-uns des grands enjeux de nos sociétés (Frontières, migrations et exil - Éducation - Religion et laïcité - Mondialisation - ...). Un rendez-vous à ne pas manquer !

jeudi 3 mars 2016

Ni d'Eve ni d'Adam - Amélie Nothomb

Je ne suis vraiment pas fan de Nothomb. En fait, j'ai beaucoup d'a priori concernant cette auteure. Le fait que l'on parle d'elle à chaque rentrée littéraire est une des explications.
Et que dit-elle dans ses romans ? A vrai dire je n'en sais rien parce que les nombreux avis négatifs sur ses livres m'en ont totalement éloignée. Un point de vue que la lecture de son ouvrage paru en 2008 et ayant obtenu le Grand prix Jean Giono, Le fait du prince, n'a fait que confirmer. Il ne m'est rien resté de cette lecture, à part un avis définitivement négatif.
Et pourtant, quand on m'a prêté ce livre, j'ai bien voulu retenter l'expérience...

  Ni d'Eve ni d'Adam de Amélie Nothomb.
Éditions Lgf, Le livre de poche, novembre 2009. 183 pages.


vendredi 19 février 2016

Les dits de Nantes - Françoise Moreau

Nantes. C'est chez moi. J'y suis née, j'y travaille. Je n'y ai jamais vécu, mais je tourne autour, plus ou moins proche. Dans cet ouvrage, Françoise Moreau fait revivre pour nous des épisodes de la vie des nantais. Elle ressuscite une ville qui a aujourd'hui presque totalement disparue, à part dans les souvenirs dans anciens nantais. De ces anciens qui savent ce qu'est le pont transbordeur, qui parlent encore des magasins Decré et qui connaissent l'histoire des Batignolles, qui sont allés supporter les Canaris à Saupin, qui ont entendu parler des cars Drouin... C'est tout cela, entre autre, qui a forgé mon histoire familiale. Et c'est ce Nantes aujourd'hui disparu qu'évoque ici Françoise Moreau. Mais ce court recueil de cinq nouvelles est loin de n'être que cela...

Les dits de Nantes de Françoise Moreau.
Éditions L'Oeil ébloui, octobre 2015. 84 pages.

vendredi 12 février 2016

La semaine de la langue française et de la francophonie


Dans un mois commence la semaine de la francophonie et avec elle l'occasion de consacrer nos lectures aux auteurs de langue française de par le monde.
De mon côté, j'ai commencé à me constituer une petite pile de livres à lire pour répondre présente à ce challenge de la francophonie.
Les premiers auteurs seront Kim Thuy (Vietnam), Alain Mabanckou (Congo-Brazzaville) puis Evains Wêche (Haïti)...
Si vous manquiez d'inspiration, je peux vous suggérer une petite liste d'auteurs, que vous pourrez compléter à loisir !